Comment sauver le monde (selon moi)

(aka "Trollages divers")

Modérateur : maître charpentier

Avatar de l’utilisateur
Mélie
Messages : 431
Inscription : 09 nov. 2019 18:35

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par Mélie » 20 janv. 2021 19:42

Je suis retombée sur cet article que j'avais mis de côté pour le lire quand j'ai du temps : https://www.huffingtonpost.fr/entry/man ... 33c619fb9b?
Luc, ton principe de subsidiarité a pas l'air d'être super écolo pour l'agriculture...


gavroche_greyjoy a écrit :
20 janv. 2021 16:24
Des tas d'electriciens, des tas de plombiers, etc... Pour avoir cette main d'oeuvre qui est insuffisante actuellement, il faudra redorer les métiers manuels, en faisant deux choses: 1/" intellectualiser" ces métiers, en créant des facs, des universités, des "grandes" écoles sur ces métiers, 2/ en rémunérant ces métiers autant qu'un médecin, ou qu'un comptable, et ils pourront râler autant qu'ils veulent, "le mérite" que pensent avoir ces gens parce qu'ils ont sacrifié des années de leurs vies à étudier, bah mes nouveaux electriciens, mes nouveaux ouvriers, ils l'auront aussi "ce mérite" puisque ils iront étudier aussi pendant des années, afin de fabriquer les supers maisons du futur. Et souvenez-vous, le mérite n'existe plus dans ma société ;)
Donc si je comprends bien tes ouvriers deviennent des ingénieurs ? Et ils sont mieux payés parce que ils sont plus intellectuels qu'avant ? Sinon on peut aussi valoriser leur expertise, reconnaître la pénibilité de leur métier et rechercher des solutions, etc. sans que ça passe par un cursus long. Et surtout pour celleux qui ne sont pas aptes à faire de longues iels deviennent quoi ?
gavroche_greyjoy a écrit :
20 janv. 2021 16:24
On ne fait pas disparaitre les idées nauséabondes en les censurant, mais en les laissant s'en aller d'elles-mêmes.
On peut pas tellement dire qu'elles soient censurées dans ce pays :roll:
gavroche_greyjoy a écrit :
20 janv. 2021 16:24
Les maladies psychiatriques, les addictions, la folie, etc... seront le Mal à combattre dans les années à venir.
C'est pas psychophobe déjà....
gavroche_greyjoy a écrit :
20 janv. 2021 16:24
dans ma société, les youtubers, (maintenant, je crois que ca tend vers Twitch) les instagrammeurs (ça se dit comme ça ? :D ) ne pourront plus gagner de la thune. C'est mort. car ça, selon moi, c'est la version la plus aboutie, du capitalisme. Car demain, le duel pauvres/riches se fera sur ces bases-là malheureusement. Les riches seront ceux qui maitrisent ces outils, et qui sont assez éloquents, assez extravertis, assez beaux pour se prendre en vidéos et en photos, et les pauvres seront ceux qui ne peuvent pas trainer sur ces réseaux, car incompétents dans ce domaine. les vlogs... les vlogs... purée, c'est vraiment un sacrée fascisme de notre époque ça. Je ne dis pas que c'est la décadence, et qu'il faut supprimer tout ça, perso je trouve qu'il y a souvent des idioties, des trucs débiles, mais en vérité c'est pas du tout ça le problème. je dis juste que pour sauver le monde, il ne faudra plus rémunérer ces activités. Continue à faire des vidéos, surtout si c'est d'utilité publique, continue à te prendre en photo si ça t'amuse, mais tu toucheras plus d'argent mon gars!
Fini les contenus militants, culturels, instructifs... :(
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
On ne nait pas femme mais on en meurt.

gavroche_greyjoy
Messages : 126
Inscription : 08 nov. 2019 18:22

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par gavroche_greyjoy » 21 janv. 2021 10:39

Mélie a écrit :
20 janv. 2021 19:42
Donc si je comprends bien tes ouvriers deviennent des ingénieurs ? Et ils sont mieux payés parce que ils sont plus intellectuels qu'avant ? Sinon on peut aussi valoriser leur expertise, reconnaître la pénibilité de leur métier et rechercher des solutions, etc. sans que ça passe par un cursus long. Et surtout pour celleux qui ne sont pas aptes à faire de longues iels deviennent quoi ?
D'accord avec toi sur valoriser les expertises, reconnaitre la pénibilité. Pour les longues études, j'insistais là-dessus, car j'imagine une société où le savoir a une place primordiale. Et justement, tout le monde sera apte pour ces longues études, car la société ne laissera personne de côté.
Mélie a écrit :
20 janv. 2021 19:42
On peut pas tellement dire qu'elles soient censurées dans ce pays :roll:
Elles ne le sont pas, il suffit d'aller faire un tour sur Cnews pour voir qu'elles prolifèrent, c'est clair. Mais l'idée, c'était que sur ces nouvelles chaines totalement indépendantes, la parole est partagée équitablement et tout le monde peut s'exprimer (dans certaines limites évidemment, et les paroles, les discours ne doivent pas tomber dans l'illégalité). L'idée, c'est de dire : "tu peux diffuser tes idées réacs, conservatrices et même néo-fascistes, mais sache que tes idées maintenant, elles ne prendront quasiment plus dans la tête des gens". C'est pas le fait que discours fasciste se diffuse le problème, c'est le fait que les gens y adhère.
Mélie a écrit :
20 janv. 2021 19:42
C'est pas psychophobe déjà....
Mince, je ne voulais pas être méprisant. la santé mentale qui s'aggrave déjà, et qui va continuer à s'aggraver dans la période post-covid, c'est ça le souci, c'est les maladies le problème, et évidemment pas les malades.
Mélie a écrit :
20 janv. 2021 19:42
Fini les contenus militants, culturels, instructifs... :(
je ne suis pas pour la disparition de ces contenus, on peut trouver des choses qui nous semblent absurdes sur ces réseaux, mais au pire, on ignore, et on passe son chemin. Non, le problème, c'est qu'on rémunère cela. Je ne comprends pas qu'un vlog puisse rapporter lorsque il est vu par des dizaines de milliers de gens davantage d'argent que le taf d'un ouvrier. Sous des airs faussement libertaires, on est en fait dans quelque chose d'ultra libéral et d'ultra capitaliste. C'est la rémunération du succès qui me dérange profondément.

mais toi sinon Mélie, tu as deux ou trois idées, mesures principales que tu verrais se mettre en place pour sauver/améliorer le monde ?

Avatar de l’utilisateur
caféine
Galérienne
Messages : 1129
Inscription : 31 oct. 2019 00:58

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par caféine » 21 janv. 2021 19:01

Mélie a écrit :
20 janv. 2021 19:42
Je suis retombée sur cet article que j'avais mis de côté pour le lire quand j'ai du temps : https://www.huffingtonpost.fr/entry/man ... 33c619fb9b?
Merci Mélie pour cet excellent article, j'y ai découvert plein de choses :)
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tard dans le noir ou presque noir, le noir estima qu'il était tard et cessa de jouer

Avatar de l’utilisateur
lycange
mi-licorne mi-ange
Messages : 685
Inscription : 08 nov. 2019 22:01

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par lycange » 21 janv. 2021 20:21

bon je vais m'y mettre aussi :

Alors dans mon monde à moi il y a que des poneys ils mangent des arc en ciel et font des caca papillons


Ok je sors

Sinon sérieusement : si on parle que écologie
Pourquoi ne pas donner ici quelques petites choses que vous faites et qui si elles sont repris par tout le monde ferait avancer les choses ?

Perso : je trie (oui ça peux paraître con de dire ça mais combien ne le font pas encore alors que ça prend pas plus de temps ?)
Ensuite dans mon tri : les bouteilles en plastique transparente sont collectées a mon hyper contre un bon d achat ou un don à une asso (perso je donne à la spa)

Ensuite mes courses : je peux me permettre d'aller faire les courses plusieurs fois par semaine du coups j'achète pour 2-3 jours et je ne jette rien , car peu de nourriture = tu manges ce que tu as = pas de déchets de nourriture

Quand je peux j'achète en vrac = pas de plastique
Je vais aux ceuillèttes quand le temps le permet (en gros tout le temps sauf quand il neige) = production locale , moins cher pour des produits meilleurs

J'utilise également l appli too good to go , c'est une appli anti gaspi qui te permet d acheter des paniers de non vendu (et quand tu as pas de thunes ça aide )

Mes fringues : je suis adepte des friperies ou des bourses aux vêtements depuis toujours . Et j'avoue que désormais je vends également sur vinted . Donc je ne jette pas je recycle

Bref plein de petites choses qui semblent ridicules mais si tout le monde le faisait ça apporterait beaucoup
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Image

Avatar de l’utilisateur
Erinaceus concolor
Messages : 164
Inscription : 24 avr. 2020 22:28

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par Erinaceus concolor » 21 janv. 2021 23:15

lycange a écrit :
21 janv. 2021 20:21

Bref plein de petites choses qui semblent ridicules
Non.
Enfin des propositions sans interdit, sans gaz lacrymo, sans matraque, sans stigmatisation. Ouai parce qu'il "faut supprimer les banlieues", t'es gentil @Gavroche certainement mais certain-e-s aiment y vivre, la portent même en étendard.

Plutôt que de supprimer le salaire des un-e-s des autres parce que selon Untel ils vendent de la bêtise. D'ailleurs qui définirait le teneur en bêtise d'un contenu ? Plutôt que "faire disparaître" les drogues à coup de référendum et ainsi ne pas essayer de comprendre les causes de telles consommations et ne pas agir sur celles-ci.
Ne pourrions-pas éduquer nos enfants ? Ne pourrions pas éviter que nos enfants-sandwitch Leclerc aient à ramasser ce que nous, adultes, jetons par terre dans le cadre d'un partenariat EN / Leclerc ? Est-ce normal que nos marmots soit valorisés parce qu'ils ont -sous la contrainte qu'est le programme scolaire- ramassé mégots, canettes et autres détritus ? C'est ça éduquer ? Ne pourrions-nous pas éviter de dire aux gamin-e-s "Finis ta viande et t'auras le dessert" ou encore "mange la viande, c'est cher !" et de les emmener dans des fermes "pédagogiques" pour caresser animaux dont ils ont la viande -mais ne savent pas- comme cadeau en bocaux lors de leur départ. Ne pourrions-nous pas être positifs ? De leur apprendre à faire des choix ? D'être transparents avec eux ? Ne pourrions-pas valoriser les comportements adaptés ?
Je revois encore cette élève de troisième désirant faire un CAP coiffure rattrapée par la patrouille, le CPE convoqua la famille et l'invita fortement à réfléchir puisqu'elle avait des capacités, selon le CPE, pour viser plus haut. Mais ? Elle a un projet pro, on la dissuade. Elle avait le temps d'affiner son projet par la suite si elle ne s'en était pas contentée.

Construisons notre avenir, permettons-leur d'être et de devenir. Accompagnons-les. Ne les battons pas. Ne leur interdisons pas. Apprenons-leur à apprendre, à chercher, à se tromper, à tomber, à s'en relever, à être soi-même avec les autres, être soi-même pour les autres, être soi-même pour soi.

Et allez Lens. Cœur sur vous les gars !
............................................................

Alors que le temps de se mettre en sommeil , On s'attrapait de temps en temps
Les soirs de lune Jusqu’à devenir inaccessible pour qui ceux réveilleraient de l’avant.

luc
Capillotracteur en chef
Messages : 499
Inscription : 13 nov. 2019 23:39

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par luc » 22 janv. 2021 10:23

Je ne crois pas / plus aux solutions individuelles pour sauver le climat.
Le coup de trier les cartons, fermer le robinet, pisser sous la douche, c'est rien du tout par rapport aux avions qui volent, aux camions et voitures qui roulent etc etc...

Le consommer local, c'est bien beau aussi, alors certes l'action individuelle c'est toujours ça, mais comment l'étendre à l'ensemble de la société ?

Comme je le dis plus haut... j'ai participé à la création et ai présidé une AMAP pendant 2 ans. J'ai dans ce cadre là cotoyé la sphère <i>écolo</i> d'une petite ville. En deux ans d'activité dans ce système, j'en ai retiré plus de questionnement que de réponses.
Même si j'entrevois qu'effectivement, ce système, celui des AMAP, est le mode de fonctionnement qui pourrai éventuellement permettre de participer à sauver le climat.

Voilà ce que je tire comme expérience de ces deux années :

1) Le couple de paysans que nous avons soutenus était content d'eux et arrivaient à vivre du projet
1.a) Ce faisant, pour s'installer, ils ont hérité de terres familiales et n'ont donc pas eu cette charge financière

2) L'AMAP proposait une 40 aines de paniers par semaines, un panier permet à 2 personnes +/- de se fournir en légume pour la semaine MAIS ce n'était clairement pas suffisant pour être totalement autonome en légume

3) Pour produire les 40 paniers, les paysans devaient produire plus que nécessaire de manière à ce qu'il y ait assez de produit pour faire des paniers équitables pour tout le monde, cela les oblige à tenir une fois par semaine une boutique pour écouler le surplus.

4) Même si les paysans nous disaient s'en sortir financièrement, un calcul rapide me fait penser que les rentrées financières étaient relativement limitées, et ce n'est que par le choix d'une vie sobre qu'ils pouvaient dire s'en sortir.

5) Nous avons donc 40 paniers qui nourrissent pas tout a fait 80 personnes / semaines (et en légume uniquement)

6) 1 mois par an, il n'y avait pas de panier, car la production des légumes d'hiver était finie, mais les légumes du printemps pas encore là.
6.a) Cela me fait un peu penser à la période du carême et du jeune religieux, qui trouve ici une explication pragmatique. Pas de légumes, donc l'église imposait un jeune... ça tombe sous le sens.

Bien... considérant cela. je vous laisse faire vos propositions pour adapter ce mode de production et de logistique à une ville de 10 000 habitants ?
Combien de paysans faut-il ? Que faisons nous pendant le mois où il n'y a pas de légume ? Comment gérez vous les distributions ?

De mon point de vue, c'est là que l'action individuelle s'arrête et que la solution politique doit entrer en jeu. Et en dehors d'une conversion d'une part des salariés l'industrie (ou du tertiaire) en paysans producteurs de légumes vivant sobrement, c'est à dire avec un petit salaire, je ne vois pas comment mettre en place un tel système à grand échelle.
Je met le tertiaire entre parenthèse, parce que je pense pas connaitre beaucoup de salarié de bureau qui aient vraiment envie d'aller arracher du liserons dans les champs hein... (j'ai testé, c'est vraiment relou)
Notez aussi que là, on ne répondrai QUE à la problématique de la production des légumes, il faut ensuite envisager si on souhaites continuer à manger de la viande (ou pas) fait en sorte qu'il y ai de la diversité (un minimum) dans l'offre et après ça, envisager d'étendre ça à d'autres pan de la production... les vêtements ? que sais-je d'autre ?
----------------------------------------------------------------------
Rien n'est plus Dieu que toi et moi...

gavroche_greyjoy
Messages : 126
Inscription : 08 nov. 2019 18:22

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par gavroche_greyjoy » 22 janv. 2021 11:20

je resterai à tout jamais dans l'hyper-idéologie. L'hyper-pragmatisme, ça ne m'intéresse pas. on change davantage le monde avec du pragmatisme, c'est vrai. avec l'idéologie, on ne reste que dans le rêve. Mais rêver, moi, c'est ce que j'aime le plus au monde. je n'ai jamais dit que j'irai sauver le monde, j'ai juste répondu à une question, comment le sauver ? mais le monde, il peut bien s'écrouler, je m'en tape royalement. j'ai pas envie de jouer au super-héros, j'ai juste envie de retourner un de ces jours en manif avec mon gilet jaune et crier : "macron, décapitation". Mais je sauverai pas le monde... je continuerai à rêver. Je ne suis quasiment jamais dans l'action (sauf quand j'écris), je passe des soirées entières allongé dans mon lit à écouter du Damien Saez. Certains diront que je deviens une larve, moi je dirai simplement que je fais ce qu'il me plait, c'est tout.

Eurinaceus, tu es, je trouve, dans le cas contraire au mien, tu es dans l'hyper-pragmatisme. Il suffit de lire ta réaction au message de Damien hier soir, sur le topic culturecontreculture. Derrière ta réponse "drôle" se cache cet hyper-pragmatisme qui t'anime. Derrière tes trolls réguliers se cache ton hyper-pragmatisme. Ne le prend pas mal hein, ce n'est pas une insulte, c'est comme ça que je te vois en te lisant (et je ne pense pas me tromper).
Je reprend ton exemple de l'élève de troisième. Cet élève est pragmatique, elle veut faire un cap coiffure. Elle se plait là-dedans, elle est à l'aise dans ce domaine. Elle est jeune, mais elle a déjà fait son choix, elle veux la coiffure ! en face d'elle, une CPE, qui elle, est dans l'idéologie. "mais non, vous ne pouvez pas faire ça, il faut continuer en filière générale, les études longues, c'est la voie de la réussite !" Dans ton exemple, c'est l'idéologie (mais pas n'importe laquelle, une idéologie capitaliste) qui détruit le rêve d'une adolescente.
Mais dommage Erinaceus de ne pas avoir évoqué l'exemple inverse, qui d'ailleurs est infiniment plus fréquent, où c'est le pragmatisme qui détruit le rêve d'une collégienne. Une ado veut devenir avocate plus tard, elle en parle à sa CPE. mais pas de chance, la CPE est cette fois dans le pragmatisme, elle lui dit "tu as vu ton dernier bulletin, tes notes sont insuffisantes... et si tu choisissais un CAP vente plutôt que la filière générale ?" L'adolescente ne deviendra pas avocate. Pourquoi ? car comme le dit Damien Saez dans sa chanson Ma populaire, "sélection naturelle poto, déterminisme quand tu nous tiens".

Avatar de l’utilisateur
lycange
mi-licorne mi-ange
Messages : 685
Inscription : 08 nov. 2019 22:01

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par lycange » 22 janv. 2021 11:39

pour le coups je dirais bien : quand on veux , on peux .
Si vraiment sa vocation c'est être avocate alors elle y arrivera peu importe ce qu il y a devant elle

Un exemple ? Le mien

Depuis l'âge de 8 ans je savais que je serais prof de danse . Mais des le collège j'ai eu le droit à : c'est pas un métier , ça nourrit pas , choisit autre chose etc...
A chaque remplissage de questionnaire on m obligée a mettre autre chose en plus de ce métier

Jusqu'au lycée ou la j'en ai eu ras le cul , au moment des choix des facs -ecoles etc... J'ai marqué école de danse et rien d autre , ma prof principale m'a dit : met une fac en 2eme choix , j'ai dit non . Du coups CPE : met une fac en 2eme choix tu dois mettre une fac , j'ai encore dit non
J'ai finit chez le directeur : t'es obligée de mettre un 2eme choix.
Ok j'ai mit une 2eme école de danse
Il m a sortit non tu dois mettre une fac ou un vrai métier
Ma réponse : je ne mettrais jamais rien d autre que ce que je veux faire , vous pouvez pas m'y obliger et en plus je n'irai jamais dans votre fac ,je veux être prof de danse et je le serais .point .

Bah eux ont abandonné pas moi . Aujourd'hui je suis prof de danse . Donc si c'est vraiment ta vocation tu deviens ce que tu es censé être (et des exemples j en ai plein autour de moi ) je ne dis pas que ce sera facile bien au contraire . Mais faut se sortir les doigts du cul parfois
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Image

Avatar de l’utilisateur
caféine
Galérienne
Messages : 1129
Inscription : 31 oct. 2019 00:58

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par caféine » 22 janv. 2021 15:53

J'ai pris une grande décision : j'arrête de manger des Chupa Chups, parce que le bâton est en plastique ;)
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tard dans le noir ou presque noir, le noir estima qu'il était tard et cessa de jouer

Avatar de l’utilisateur
lycange
mi-licorne mi-ange
Messages : 685
Inscription : 08 nov. 2019 22:01

Re: Comment sauver le monde (selon moi)

Message par lycange » 22 janv. 2021 16:39

caféine a écrit :
22 janv. 2021 15:53
J'ai pris une grande décision : j'arrête de manger des Chupa Chups, parce que le bâton est en plastique ;)
Fais comme moi manges celles au dextrose , le bâton est en papier 🤣🤣
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Image

Répondre