Confinés, confinez-vous (virus & cie)

(aka "Trollages divers")

Modérateur : maître charpentier

Répondre
Avatar de l’utilisateur
blat
capitaine à la retraite
Messages : 154
Inscription : 31 oct. 2019 06:02

Confinés, confinez-vous (virus & cie)

Message par blat » 22 mars 2020 08:34

Salut les copains !

Long time no see... Je pensais trouver de vos nouvelles par ici, mais c'est pas trop le cas, du coup je me dis que ça peut être bien de lancer un topic dans lequel chacun pourra partager son quotidien et dire comment se passe cette crise pour lui.

Comment allez-vous ? Vos proches vont bien ?
Êtes vous en sécurité chez vous ?
Avez-vous tout le nécessaire pour être autant confortable que possible en cette période de confinement ?
Êtes-vous sur le front ? En télétravail ? Au chômage technique ?

Racontez nous, et surtout, prenez soin de vous <3
--
Moi je crache mon venin à la face du destin !

idem
Messages : 52
Inscription : 28 nov. 2019 09:16

Re: Confinés, confinez-vous

Message par idem » 22 mars 2020 10:00

Jolie initiative, j'ai bien envie d'avoir des nouvelles moi aussi !
De mon côté j'ai conscience d'être privilégiée dans ce contexte : campagne avec jardin donc le confinement est largement supportable. Et puis entre ma grossesse et les premiers mois de Piou Piou, je me suis bien entraînée au confinement dans l'année qui vient de s'écouler ;)
Du coup on essaye de prendre le positif de la situation : profiter des ces instants précieux qu'on laisse parfois filer à cause d'un quotidien généralement trop rythmé.
Bon on n'a pas le temps de s'ennuyer hein parce que s'occuper d'un bébé et faire l'école à la maison ça prend un temps fou ! On essaye de travailler en alternance du coup mais ça risque de ne pas durer puisque le boulot va sûrement peiner à arriver... Ca va sûrement être dur pour notre petite entreprise de survivre à tout ça mais bon.... On verra en temps venu...
À côté de ça et malgré ces conditions, ça fait 15 jours que j'ai une boule dans la gorge et des nœuds dans le ventre. Je stresse à chaque fois que le téléphone sonne et je me décompose devant les points télévisés. Je sens que les jours qui viennent vont secouer...... Et j'ai peur.
Et vous comment ça se passe ? Et toi @blat, tu travailles toujours en slip ? ;)

Avatar de l’utilisateur
blat
capitaine à la retraite
Messages : 154
Inscription : 31 oct. 2019 06:02

Re: Confinés, confinez-vous

Message par blat » 22 mars 2020 11:02

De mon côté, je faisais parti des confiants jusqu’à la semaine dernière… si bien que j’étais à Paris pour une formation, entre hôtel, restaurants et transports publics, quand toutes les annonces de fermeture sont tombées.

Gros coup de pression à l’idée de me retrouver confiné loin de chez moi, heureusement, j’ai pu rentrer… et commencer à culpabiliser d’avoir potentiellement contribué à contaminer des gens en n’annulant pas ce déplacement professionnel, surtout qu’il y a maintenant de fortes suspicions de coronavirus chez des gens avec qui j’étais en formation (aucun symptôme chez moi pour le moment mais ça ne fait qu’une semaine)… C’est assez fou comment les choses ont dérapé, la veille de mon départ Macron montrait l’exemple en allant au théâtre, et quelques jours plus tard j’étais comme un con devant ma pinte de bière en apprenant le shutdown de tous les bars.

Je ne suis clairement pas à plaindre, j’ai la chance d’avoir un confinement « de luxe ». Je suis avec Tsuki, en ville, à proximité de tous les commerces pour m’approvisionner, mais dans une maison avec jardin, dans un petit lotissement calme, sans enfants à occuper ou éduquer. Une bonne partie du voisinnage a déserté (sans doute parti contaminer les campagnes).

J’ai beaucoup d’inquiétude pour ma famille. L’état de mes grands parents s’est aggravé il y a 2 semaines environ, ils ne sont plus du tout indépendants. Mes parents auraient besoin d’aide car toute la charge leur revient mais je ne peux risquer de les contaminer…

Étant en télétravail depuis 5 ans, la situation ne change pas grand chose pour moi de ce côté là (il fait encore un peu frais pour ne porter qu’un slip) même s’il est difficile de se motiver et s’investir dans le contexte actuel. Planifier la roadmap jusqu’à la prochaine release ne m’a jamais paru autant dénué de sens. Je pense beaucoup à tous les petits entrepreneurs comme toi Idem… J’espère que vous pourrez passer cette crise sans trop de casse. Je bosse pour un gros groupe, nos ventes vont sans doute en prendre un coup, mais je n’ai pas la moindre inquiétude sur le futur.

Depuis une semaine, tout mon entourage me répète que mon quotidien ne change pas du tout et qu’ils découvrent ce que je vis normalement… comme si je n’avais aucune vie en dehors du travail et que je vivais confiné depuis toujours, et comme si ce qu’ils expérimentaient en ce moment était juste du télétravail…

Le plus dur c’est de regarder les infos (j’essaye de ne pas trop le faire, juste un point quotidien pour suivre l’évolution). Mon cerveau ne peut s’empêcher de calculer la projection pour les prochains jours si on continue sur la tendance actuelle et je suis absolument terrifié par ce qui s’annonce. Très égoïstement, je crois les doigts pour que les gens que j’aime soient épargnés… :(
Dernière modification par blat le 22 mars 2020 15:03, modifié 2 fois.
--
Moi je crache mon venin à la face du destin !

Avatar de l’utilisateur
__Marine__
Brioche saezienne
Messages : 1179
Inscription : 28 oct. 2019 22:07

Re: Confinés, confinez-vous

Message par __Marine__ » 22 mars 2020 12:00

Alors...

Pour le virus, j'en pense trop rien en fait. Ok il faut faire attention... Mais la grippe "classique" tue aussi, tout un tas de personnes ont des pathologies chroniques sans que l'entourage en prenne compte et fasse "attention". Et là, on se met subitement à faire attention à l'autre ? J'ai juste une crainte pour ma tante qui a de base des problèmes respiratoires et traité actuellement pour un cancer... Elle est en région parisienne mais en pleine campagne. Et un peu aussi une autre tante pas malade mais qui elle est médecin au samu...

Entre le vrai chômage, le temps pourri qu'on a eu avant le confinement, les problèmes du quotidien qui ne s'effacent pas avec le virus ben au contraire qui s'amplifient et qui font encore + angoissé....
Perso, ça va être un mois d'avril particulièrement compliqué à vivre (vui faut pas rêver, ils ont une raison pour priver des libertés... même si le corps médical leur dit que c'est bon y quasiment plus de risque, ils vont en profiter pour rogner les libertés).

Niveau logement en plein centre avec une grande terrasse en plein soleil (même s'il se confine aussi)... Y'a pire. Je pense plus à ceux dans leurs tours/tout petit appartement qui galèrent de base, tous les gens seuls, qui vont l'être encore plus. D'autant que dans ces lieux, la télé prend déjà beaucoup de place, ce qui ne fait qu'augmenter la peur... N'ayant plus la télé et ayant désactivé fb du moins le temps du confinement la santé mentale devrait rester stable.
Mais à lire les commentaires des uns et des autres, la solitude c'est pas si difficile à vivre... Mon cul ouais, j'aurais pas mes deux ptits poilus ce forum n'existerait pas. (et aussi un peu le petit Damien de loin...)

Et puis, j'pense aussi à mes copains/connaissances qui ont des bistrots. Autant celui installé en plein centre de la ville, ça repartira vite mais celui qui a repris "mon bar de cœur" en janvier.. Aïe, il y a déjà des festivités sur les ports en avril qui sont annulés... va falloir vous ramener dans le coin cet été les copains et aller chez lui !!
Paradoxalement, dans les plateformes logistiques liées à l'appro en alimentaire ça recrute et à stalaven aussi... La grande distri va sortir gagnante.

Elle est toute bizarre cette période... Les gens fuient les autres gens et en même temps ils parlent de solidarité. C'est plus l'après-virus qui me tracasse, on sait vraiment pas à quoi s'attendre.
---------------------------------------------------------------------------
Et les démons d’antan, à la sueur de mes poings, je combattrai Comme un vieux chêne tient quand l’orage a tout naufragé

Avatar de l’utilisateur
Mélie
Messages : 431
Inscription : 09 nov. 2019 18:35

Re: Confinés, confinez-vous

Message par Mélie » 22 mars 2020 13:18

__Marine__ a écrit :
22 mars 2020 12:00
Mais la grippe "classique" tue aussi, tout un tas de personnes ont des pathologies chroniques sans que l'entourage en prenne compte et fasse "attention".
On peut pas comparer COVID-19 et la grippe. Dèjà, ce ne sont pas les mêmes familles de virus. Ensuite, pour la grippe il existe traitement, vaccin et une immunité chez certaines personne ce qui permet de protéger les personnes les plus à risque. Pour les personnes qui décèdent de la grippe les soignants ont eu le temps et les moyens de tout faire avant le décès de la personne. Là, on est déjà au point où les personnes de plus de 75 ans ne sont plus intubés. Les soignants vont devoir choisir entre celui qui va vivre et celui qui va mourir. Après oui c'est désolant qu'il faut ce type d'épidémie pour que les gens fassent attention et respectent les gestes barrières.


Pour ma part, je suis enfermée seule dans mon appart'. Au chômage technique depuis mercredi puisque ma boite à préférer privilégier la santé de ses salarié·e·s à celle de ses affaires. Mon CDD se termine dans 15 jours et je devais signer un CDI mais avec ces derniers évènements, je ne sais pas si ça va toujours pouvoir se faire. Je suis clairement pas prête pour une nouvelle période de chômage et revoir Pôle Emploi et tout le toutim...

Pour l'instant, le fait de me retrouver seule pour 15 jours, en tant qu'introvertie, je trouve ça gérable. Là, vu comment le gouvernement gère ça avec les pieds je pense que ça va durer plus longtemps que 15 jours et j'espère que ça va pas trop peser sur ma santé mentale. Par chance mes voisins du dessus ont partis mercredi, je n'ai pas à supporter leurs bruits toute la journée et me retrouve donc au calme.

Pas trop inquiète pour mes proches, on est dans un coin où il y a pas eu de cas déclaré et avec le confinement j'espère qu'on sera épargnés.

Par contre, je suis bien en rogne quand je vois ce que fait notre gouvernement...
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
On ne nait pas femme mais on en meurt.

Avatar de l’utilisateur
Louise_
Petit chat
Messages : 547
Inscription : 31 oct. 2019 10:11

Re: Confinés, confinez-vous

Message par Louise_ » 22 mars 2020 13:25

Hello, c'est sympa de vous lire.
De mon côté je suis seule à Paris et certainement "malade" aussi, du coup (la bibliothèque, 2.000 personnes par jour avant la fermeture à faire de l'accueil presque toute la journée, le métro..) donc quand ma maman me dit "reste pas seule viens à la maison" je lui réponds non non! Puis pas très envie de revivre à durée indéterminée chez mes parents haha faut pas déconner :D

Pas de télétravail, mes quelques activités à l'extérieur se font par visio ou téléphone, mais ça occupe pas la semaine entière. J'essaie la cuisine, je me remets à la lecture, et paradoxalement j'ai eu des envies de contact avec ma famille alors qu'on se voyait pas plus avant le confinement. Cette période d'isolation peut faire émerger des envies : par exemple j'ai eu soudainement l'envie dès le 2eme jour de faire une visio avec ma soeur alors qu'en temps normal j'men balek et je prends aucune nouvelle. Donc je suis pas tout à fait d'accord avec Marine sur la solidarité, il peut y avoir du positif, même si je me doute que ça n'est pas le cas pour tout le monde. On voit des voisins solidaires qui proposent courses pour ceux qui ne peuvent sortir, et je suis sûre qu'on peut trouver d'autres exemples : )

Il y a des moments plus difficiles forcément, être seul avec soi-même quand on est angoissée de base, c'est pas toujours évident.
Exercices de respiration, coloriages, dessin (pour ceux qui savent :D ) ça peut détendre


Quand à l'après, là c'est très flou oui ...

Prenez soin de vous et de vos proches
Quand elle a dit adieu, toi t'as compris toujours

Avatar de l’utilisateur
caféine
Galérienne
Messages : 1129
Inscription : 31 oct. 2019 00:58

Re: Confinés, confinez-vous

Message par caféine » 22 mars 2020 16:23

Chic, revoilà notre capitaine à la retraite qui vient sortir ce forum d’une certaine hibernation ;)
Je fais partie des privilégiés, une maison en pleine campagne avec 2 hectares de terrain, et comme la nature ne s’arrête jamais, le quotidien se poursuit entre la débroussailleuse, la tronçonneuse et la contemplation des oiseaux…
Il y a beaucoup de solidarité entre voisins, chaque habitant s’occupe d’un ancien qui ne peut pas bouger et lui fait ses courses, les paillassons sont pleins de sacs de nourriture, les boîtes aux lettres se remplissent de bouquins, de journaux et de mots fléchés, c’est beau comme un conte de fée <3
Par contre je suis bénévole dans une association au Mans qui s’occupe des sans abris et on s’est tapé un gros stress pendant les 3 jours où il était interdit de les accueillir et de les nourrir, sans compter la menace de les voir se faire virer des centres d’hébergement d’urgence….
Maintenant ça commence à aller mieux, beaucoup sont logés dans des hôtels, où ils savourent un plumard, le chauffage, la télé, et surtout la DOUCHE !!!
Faudra un treuil pour les sortir de là :lol: :lol: :lol:
Pour la nourriture on distribue des repas froids ou chauds et des colis par la fenêtre de la cuisine et les percolateurs de 15 litres fonctionnent à plein régime…
Il y a un énorme manque de bénévoles, vu que la plupart sont des anciens et qu’ils n’ont plus le droit de venir aider, donc si l’envie vous prend ;)
La bise à tout le monde, et apprenons toutes les chansons de Saez par cœur en attendant de nous revoir, même « Je suis le Christ » :lol:
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tard dans le noir ou presque noir, le noir estima qu'il était tard et cessa de jouer

Ema
Messages : 256
Inscription : 02 nov. 2019 12:31

Re: Confinés, confinez-vous

Message par Ema » 22 mars 2020 19:15

Maison, jardin, étagères croulant de livres, mari gentil, fille qui vit sa vie de son côté, solitude apprivoisée, imaginaire en cascade, cette première semaine de confinement ne me bouleverse pas beaucoup. Chômage technique qui n'est, de toute façon, qu'un aperçu d'une décision remise à plus tard.
Reste mon impuissance, encore une fois, à faire quoi que ce soit pour certains qui sont dans la merde, encore un peu plus, ceux laissés à l'abandon, encore un peu plus.
Reste ce que j'entends, ce que je vois, ce que je lis et qui me met - stérilement j'en conviens - hors de moi. Petit billet d'humeur donc.
J'ai osé posé cette question à des amis non virtuels (il m'en reste encore quelques uns, sans doute la juste quantité qu'une ourse dans mon genre puisse gérer émotionnellement) : comment on en est arrivés là. J'ai pas aimé ce que j'ai lu.
Egoïsme est le mot qui revient le plus souvent. Comme si l'inconséquence individuelle expliquait tout. Comme si cette inconséquence n'était pas socialement érigée en valeur depuis des décennies d'individualisme et de libéralisme à outrance. Comme si on ne savait pas que le modèle économique de ces 40 dernières années qui a transformé les chefs du PERSONNEL en directeur des RESSOURCES humaines, conduisait l'humain à sa perte au même rythme qu'il épuisait les ressources d'une étoile qui devient de plus en plus compliqué de sauver.
C'est facile a dit un ministre de critiquer quand il y a crise. Non. Ce qui est facile, c'est d'oublier les raisons qui font qu'on est dans le caca jusqu'au cou. Ce qui est facile, c'est de penser que le peuple sera toujours une variable d'ajustement à l'augmentation des dividendes pour quelques happy-fews. Ce qui est facile c'est de programmer la fermeture d'une usine auvergnate qui fabrique des bouteilles d'oxygène médical en se disant qu'on pourra toujours s'approvisionner ailleurs en cas de besoin. Ce qui est facile, c'est d'encourager les témoignages de sympathie envers nosoignant et de n'avoir pas levé le petit doigt quand cela fait 1 an qu'ils disent "On est en train de crever!". Ce qui est facile c'est se dire que l'engagement des nosoignant suffira, encore une fois, parce que oui, la plupart sont des gens exceptionnels (y'a quelques cons, hein, quand même) à pallier la mort annoncée d'un service public. Un de plus.
Ce qui me met hors de moi, c'est de savoir Fille, nosoignante en herbe, célébrée quand on a besoin de l'envoyer écoper à la petite cuillère le bateau du bien public que l'on a laissé partir à la dérive et la traiter d'ingrate corporatiste quand on n'a plus besoin d'elle.... jusqu'à la prochaine fois.
Voilà, ce qui est facile, c'est cette amnésie collective qui fait redécouvrir que l'hôpital meurt, que les écoles ne servent plus l'ascenseur social, que les prisons explosent et faire les surpris quand tout cela pète à la gueule du petit peuple qui est toujours celui qui est envoyé en première ligne.
Propos stériles ? Sûrement. Mais cela vaut mieux que l'amnésie.

Titane
Messages : 123
Inscription : 10 nov. 2019 09:21

Re: Confinés, confinez-vous

Message par Titane » 22 mars 2020 20:50

Merci blat
Comme quoi les capitaines quittent jamais vraiment le navire !!!
Comme dirait un Ours : " en ces jours étranges "....
Quelle drôle de période!!!!
Perso comme caféine :maison, jardin, campagne, vraiment pas à se plaindre....
Toujours les plus fragiles en première ligne et puis les conséquences économiques et sociales à venir...
Je bosse en région parisienne bcp de mes collègues ont le covid mais tous vont bien ou mieux!!
Pour moi je ne flippe pas en revanche ma mère vulnérable +++++
En télétravail. Les cours à gérer c'est du sport!!!!
La cave se vide dangereusement....
Je me dis que notre Ours le confinement même pas peur ...l'hibernation il en connait un rayon...il pourrait nous donner des conseils: réveil pas avant 13h, une clope, café...quelques partitions, on se chauffe la voix, des nouilles (merde y'en a plus), re clopes , re café , un petit tour chez les filles de joie ( avec son attestion😄 ) , whisky (heu non il a arrêté), ...
Allez Damien après ce merdier on se fait un truc: promis ?
Prenez tous soin de vous potos et potines de concert.
La bise chanleureuse de loin 😉

Avatar de l’utilisateur
blat
capitaine à la retraite
Messages : 154
Inscription : 31 oct. 2019 06:02

Re: Confinés, confinez-vous

Message par blat » 23 mars 2020 09:14

Ça fait plaisir de vous lire, et d'au moins pouvoir constater que vous êtes en bonne santé !

Bon courage à tout le monde, et en particulier à ceux qui vivent seuls, ca risque de durer bien plus de 2 semaines...
Je croise les doigts pour que cette crise sanitaire ne soit pas suivi d'une hausse de la précarité mais je ne pars pas confiant du tout :(
--
Moi je crache mon venin à la face du destin !

Répondre